DPE DPE DPE ….le diagnostiqueur face au nouveau DPE…

Colette Gérante CPDiag DiagnotysOn ne peut que se réjouir de cette volonté d’apporter plus de fiabilité au diagnostic de performance énergétique, en intégrant 60 données (au lieu de 30 sur l’ancienne formule).

Cette avancée est louable, mais quid des informations à collecter….

Bien sûr, il y a un certain nombre de paramètres d’entrée que nous pourrons établir lors de la visite des lieux ; cela va demander plus de temps mais aussi plus d’énergie pour obtenir des informations plus précises….

Je pense en particulier aux immeubles avec chauffage collectif….qui pour un secteur comme l’Ile de France représente plus de la moitié de nos interventions.

Il était déjà difficile d’obtenir les trois années de consommations de chauffage dans ces immeubles, je me demande comment nous allons pouvoir connaître le type de la chaudière, sa date de mise en fonction avec précision etc…Faut il rappeler que la plupart des Syndic facturent de manière astronomique le relevé de charge du lot qui nous permet de faire correctement notre travail.

Il va falloir sensibiliser les syndics et autres gestionnaires afin de mettre en place des fiches techniques par immeuble pour permettre à tout le monde de travailler correctement mais à quel prix ??

La volonté de bien faire ne servira à rien si nous n’arrivons pas à renseigner l’ensemble des informations à intégrer dans le nouveau logiciel, et ce n’est pas le diagnostiqueur qui va pouvoir révolutionner la lenteur administrative….

Sans compter que nos missions de diagnostics immobiliers sont la plupart du temps demandées en urgence….

Quid d’une urgence à 8, 10 voire 15 jours pour obtenir les informations ????

Auteur : Colette Fouché Priotti – gérante du cabinet Diagnotys

Nouveau diagnostic amiante obligatoire : mode d’emploi

Un nouveau venu parmi les diagnostics immobiliers : le DAPP ou, en français, le Diagnostic Amiante des Parties Privatives.

C’est quoi ce nouveau diagnostic amiante ? Le diagnostic amiante existe déjà pourtant ? Voici le type de questions auxquelles je dois répondre depuis la parution de ce nouveau texte.

Lire la suite

Des diagnostics immobiliers moins chers !

Ma méthode pour économiser sur le prix des diagnostics immobiliers. 

Colette CPDiag Diagnotys diagnostics immobiliers

Le diagnostic immobilier a un coût important pour le propriétaire, il est obligatoire de le présenter dès les premières visites de potentiels acquéreurs, notamment la loi Carrez et le DPE. Cette dépense est mal vécue car elle est imposée par la loi d’une part et, d’autre part à ce stade du processus de vente, le propriétaire n’est pas encore sûr de vendre et donc pas sûr de récupérer le coût de l’expertise sur la vente de son bien immobilier. A défaut de vous éviter cette dépense, je peux au moins vous aider à moins dépenser, voici comment :

Lire la suite

Histoire et critique du diagnostic immobilier

Colette Gérante CPDiag Diagnotys

Pour faire suite aux différents articles lus dans les médias.

Oui il y a actuellement une guerre des prix entre professionnels du diagnostic qui se fait au détriment de la qualité et de la rigueur de la prestation. Oui, pour préserver leurs marges, de nombreux diagnostiqueurs « gèrent les risques », c’est-à-dire passent un minimum de temps sur site.

Comment en sommes nous arrivés là, où plutôt, quand cela a-t-il commencé ?

Lire la suite

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires en cas de vente ?

Colette Gérante CPDiag DiagnotysLe vendeur d’un bien immobilier informe l’acquéreur des caractéristiques et de l’état du bien à vendre avec le « dossier de diagnostics techniques ». (Articles L. 271-4 à L. 271-6 du Code de la construction et de l’habitation).

Ce Dossier de Diagnostics Techniques, ou DDT est composé des diagnostics (cliquer sur l’image pour avoir le détail des diagnostics vente et location) :

validit-diagnosticsPlomb, amiante, DPE (performance énergétique), termites, électricité, gaz, état des risques, assainissement. Pour les lots de copropriété, le vendeur fournit également un certificat de mesurage dit « loi Carrez ».

Ces diagnostics doivent être réalisés par une personne certifiée par un organisme lui-même agréé par l’état à travers l’organisme Cofrac. Le diagnostiqueur doit être assuré en responsabilité civile pour un montant conséquent. Il faut vérifier aussi que le diagnostiqueur ne présente aucun lien commercial avec l’agence immobilière avec qui vous travaillez. Par exemple, chez Diagnotys, nos diagnostiqueurs sont certifiés par Bureau Veritas Certification et assurés par QBE, 3ème assureur mondial et notre indépendance est inscrite dans notre ADN. Auteur : Colette Priotti.