DPE DPE DPE ….le diagnostiqueur face au nouveau DPE…

Colette Gérante CPDiag DiagnotysOn ne peut que se réjouir de cette volonté d’apporter plus de fiabilité au diagnostic de performance énergétique, en intégrant 60 données (au lieu de 30 sur l’ancienne formule).

Cette avancée est louable, mais quid des informations à collecter….

Bien sûr, il y a un certain nombre de paramètres d’entrée que nous pourrons établir lors de la visite des lieux ; cela va demander plus de temps mais aussi plus d’énergie pour obtenir des informations plus précises….

Je pense en particulier aux immeubles avec chauffage collectif….qui pour un secteur comme l’Ile de France représente plus de la moitié de nos interventions.

Il était déjà difficile d’obtenir les trois années de consommations de chauffage dans ces immeubles, je me demande comment nous allons pouvoir connaître le type de la chaudière, sa date de mise en fonction avec précision etc…Faut il rappeler que la plupart des Syndic facturent de manière astronomique le relevé de charge du lot qui nous permet de faire correctement notre travail.

Il va falloir sensibiliser les syndics et autres gestionnaires afin de mettre en place des fiches techniques par immeuble pour permettre à tout le monde de travailler correctement mais à quel prix ??

La volonté de bien faire ne servira à rien si nous n’arrivons pas à renseigner l’ensemble des informations à intégrer dans le nouveau logiciel, et ce n’est pas le diagnostiqueur qui va pouvoir révolutionner la lenteur administrative….

Sans compter que nos missions de diagnostics immobiliers sont la plupart du temps demandées en urgence….

Quid d’une urgence à 8, 10 voire 15 jours pour obtenir les informations ????

Auteur : Colette Fouché Priotti – gérante du cabinet Diagnotys

4 réflexions au sujet de « DPE DPE DPE ….le diagnostiqueur face au nouveau DPE… »

    • Encore faut-il que tous les diagnostiqueurs jouent le jeu, et correctement. Car il est bien dommage que de nombreux incompétents cassent l’image de ceux qui travaillent dur et bien. Ajouter davantage de données va creuser encore plus le fossé entre les « bons » et les « mauvais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>