Comment économiser les 4+1 diagnostics obligatoires en location ?

Colette Gérante CPDiag DiagnotysAvant de commander vos diagnostics location regardez quand même s’il vous est possible d’économiser votre argent tout en vous conformant à la loi.

Si vous louez votre bien immobilier, appartement ou maison, il est obligatoire de présenter au locataire plusieurs diagnostics. Ces diagnostics sont : le DPE, le diagnostic plomb, le DAPP (amiante), l’état des risques naturels et technologiques. Vous devez de plus lui certifier la surface.

  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE) spécial location, valable 10 ans, a une présentation différente du DPE vente. Le calcul de la note énergétique est le même à la différence que sur le DPE location on ne marque pas le détail du montant des investissements nécessaires pour améliorer la performance énergétique. Si vous avez un DPE vente de moins de 10 ans en votre possession, vous pouvez l’utiliser pour votre location. Regardez dans vos papiers, vous en avez hérité lors de l’achat de l’appartement si vous l’avez fait récemment !
  • Le diagnostic plomb location ressemble beaucoup à son cousin le diagnostic plomb vente SAUF que la durée de validité n’est pas la même. Allez savoir pourquoi, en cas de présence de plomb, le législateur a estimé que le diagnostic plomb vente n’est valable que un an et que le diagnostic plomb location est valable 6 ans ! Allez comprendre !! En résumé si vous possédez un diagnostic plomb vente de moins de un an, utilisez le pour votre location.
  • Le DAPP, diagnostic amiante parties privatives : si vous ne l’avez pas, il faudra le faire réaliser. Voir à ce sujet mon post sur le DAPP
  • L’état des risques naturels et technologiques : là encore, c’est le même que celui qui est réalisé pour la vente. Donc vous pouvez l’utiliser sans problème, à condition qu’il soit daté de moins de 6 mois. Sinon il faut le faire refaire. Souvent négligé par les propriétaires bailleurs, il induit pourtant pour lui de nombreux risques s’il est mal fait ou pas fait du tout, c’est le cas de le dire.
  • La certification de surface : un peu comme la loi Carrez, vous n’êtes pas obligé de passer par un professionnel. Mais c’est mieux pour des histoires d’assurance de le faire faire par un professionnel. Dans certains cas, là encore, vous pouvez vous servir de votre loi Carrez réalisée lors de la vente. Mais attention car la surface pour le locataire n’est pas la même surface que pour l’acquéreur : le calcul de la loi Carrez répond à des normes spécifiques. Le calcul pour le locataire, des fois nommé « surface Boutin », répond aux normes du Code de la Construction et de l’Habitation !! Seul un diagnostiqueur, un géomètre, architecte ou autre professionnel pourra vous dire, au vu de votre habitation, si votre loi Carrez égale votre surface d’habitation locative !!

Auteur : Colette Priotti, gérante du cabinet Diagnotys

3 réflexions au sujet de « Comment économiser les 4+1 diagnostics obligatoires en location ? »

  1. Un article très complet, donc intéressant!
    Il montre son importance sur le fait de permette la bonne maîtrise des différents diagnostic à effectuer sur un bien immobilier.
    Merci,

  2. Le diagnostic maison croissy beaubourg vous félicite, l’article est très fructueux et très informatif notamment sur les points essentiels à savoir sur le diagnostic immobilier avant de mettre en vente un bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>